mardi 3 juin 2014

Analyse colorimétrique (I) : théorie des couleurs

Comment trouver les couleurs qui nous flattent? C'est une question qui revient souvent. Certains sont intéressés, d'autres sceptiques ou totalement loin de ses préoccupations. Pourtant la couleur peut avoir un réel effet sur notre image. Pour apprendre à se mettre en valeur avec les couleurs, il y a une 1ère étape : percevoir les nuances entre les couleurs.

Avant de m'intéresser aux techniques de conseil en image, j'achetais et je portais les couleurs que je trouvais jolies, ou celles que ma mère me conseillait. Je ne pensais pas vraiment que la couleur que l'on porte près du visage... peut vous donner l'air de n'avoir dormi que 3 heures :) L'effet d'une couleur peut être flatteur... ou désastreux...



A gauche, Katy Perry porte des couleurs froides, vives, contrastées : parfait. A droite, un jaune chaud : on remarque d'abord son pull, après son visage...



En haut, ce mannequin porte une blouse ivoire très pâle, elle parait transparente. Alors qu'en bas, avec une blouse noire, son visage est mis en valeur.




Le sexy Michael Fassbender a un beau costume en haut. Mais on a l'impression que son costume prend le pas sur son visage : le gris est une couleur bien trop froide pour lui.  Au contraire, en bas, l'image semble plus harmonieuse, plus fondue , on le remarque davantage.
Est-ce que vous préférez que l'on vous remarque, ou que l'on remarque vos vêtements? L'idéal serait que l'on vous remarque (remember : se mettre en valeur).Et cela passe par le choix des bonnes couleurs. Alors comment les choisir? Avant tout, il faut comprendre qu'une couleur est définie par trois paramètres :
- la teinte (on parle de couleurs chaudes ou froides)
- la valeur (une couleur peut-être claire ou foncé)
- la saturation (une couleur peut être pure, saturée ou plus terne)


1) La température (ou teinte) d'une couleur
On distingue deux familles de couleurs : les couleurs chaudes et les couleurs froides.



Ce cercle représente la distinction chaud/ froid, souvent utilisé en peinture. Ce cercle est construit à partir des mélanges d'un nombre limité de pigments. Sauf que lorsqu'on achète un vêtement, les coloris sont presque infinis..!
On retiendra simplement qu'une teinte est relative à une autre. Le bleu n'est pas forcément froid! Si on lui ajoute du jaune, il peut devenir "un bleu chaud".

Bleu turquoise : teinte chaude
Bleu dur : teinte froide










Règle simple pour évaluer la teinte d'une couleur : plus on ajoute du bleu à une couleur, plus elle est froide. Plus on ajoute du jaune, plus elle est chaude.

2) La valeur d'une couleur
La valeur d'une couleur est sa "brillance". Plus une couleur a une valeur faible, plus elle est sombre. 
 
Rose clair
Rose sombre (je n'ai changé que la valeur de la couleur! Étonnant?)










3) La saturation d'une couleur
La saturation d'une couleur est sa pureté, l’intensité d'une teinte. Une teinte saturée est une teinte vive, intense. Une teinte désaturée (couleur adoucie) apparaît plus terne, grisée. 
 
Teinte saturée
La même teinte adoucie











Pourquoi cette partie théorique? Pour comprendre la relativité des couleurs...
Je déteste entendre dans les boutiques "le rouge va très bien aux brunes!" ou encore "le bleu électrique c'est difficile à porter". FAUX et FAUX. Tout dépend du rouge, du bleu, et des caractéristiques de la personne. Une brune avec des pigments chauds dans son teint portera surement mal un rouge trop froid... Le tout est de trouver la bonne nuance de rouge!
La bonne nouvelle c'est qu'en combinant ces trois paramètres (teinte, valeur, saturation) on obtient 12 palettes de couleurs. Et il y en a forcément une qui vous met en valeur!
J'avais déjà parlé de colorimétrie dans un autre post, en distinguant 4 palettes possibles (printemps, été, automne, hiver). Dans mon cas personnel, 4 palettes était trop limité, c'est pourquoi j'ai cherché un peu plus loin pour trouver une autre théorie des couleurs, plus complète et qui prend en compte ces trois critères.


Qu'en pensez-vous? Est-ce que vous faites attention aux couleurs dans vos achats? Est-ce que vous suivez plutôt vos envies? 


9 commentaires:

  1. c'est très vrai tout ce que tu dis ! et c'est aussi très important de l'expliquer aux gens ! depuis que j'ai consulté une conseillère en image pour un test de colorimétrie, mon rapport au vêtement a complètement changé, les couleurs sont vraiment hyper importantes sur le visuel :)

    RépondreSupprimer
  2. Tiens c'est marrant parce qu'en visitant ton blog j'ai trouvé une réelle harmonie dans tes choix de teintes, cela ne m'étonne pas que tu sois un peu "sensibilisée" sur le sujet!

    RépondreSupprimer
  3. oh vraiment ? merci c'est un super compliment ! j'ai bien appris mes leçons ça veut dire ! mais toi tu as la bonne formation pour tout bien expliquer, ça c'est super, j'ai hâte de lire tes prochains articles

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai aucune formation... ;) J'ai beaucoup lu, et je dessine (ce qui aide beaucoup sur les notions de couleurs et de formes!)
    (oui oui je crois avoir vu passer des baskets camel avec une marinière crème et rouge, j'ai beaucoup aimé l'idée)

    RépondreSupprimer
  5. oh pardon j'avais cru comprendre que tu avais fait une école de dessin, d'où la connaissance des couleurs et tes jolies illustrations... :)
    (merci, j'adore ces assemblages de couleurs !)

    RépondreSupprimer
  6. C'est très intéressant, merci beaucoup! J'avais lu pas mal de choses sur les "saisons", avec 8 profils au total ("chaud" et "froid" pour chaque couleur), et j'avais remarqué que je peux porter n'importe quelle famille de couleur du moment que la nuance est la bonne. Mais, malgré le fait que j'utilise des outils comme photoshop, je n'avais jamais pensé à ajouter les critères de saturation et de valeur pour mettre des mots concrets sur cs impressions.

    Je trouve qu'un autre élément à prendre en compte est l'association de plusieurs couleurs dans une tenue. Je trouve que certaines couleurs mettent en valeur d'autres couleurs et flattent mon teint encore plus, alors que seules, elles ne me vont pas. Par exemple je porte le blanc avec du camel, du khaki ou du bleu d'encre, mais si je ne mets que du noir et du gris avec il me ternit le teint...

    RépondreSupprimer
  7. Merci Kali! La suite arrive, notamment pour apprendre à percevoir les nuances dans son teint mais aussi les palettes qui correspondent.
    Je suis tout à fait d'accord avec toi pour les associations de couleurs, qui peuvent venir "tempérer" une couleur. Je porte bien le blanc si associé à une autre couleur forte (bleu klein, marine, noir) pas s'il y a un autre pastel avec... Dans ton cas j'ai l'impression que les caractéristiques chaudes et adoucies sont importantes vu les couleurs qui t'aident à porter du blanc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Je me rapproche de ce qu'ils appellent un "automne chaud" dans ma teinte de peau et de cheveux/yeux, et j'ai besoin de tons chauds mais pas trop puissants. Pour porter le blanc, et d'autres teintes plus froides (bleu marine violet lavande...) c'est possible à condition de les associer avec une couleur plus chaude pour éviter de me blêmir le teint. Mais j'ai peut-être pris de l'avance sur ta prochaine partie pour le coup ;)

      Supprimer