mercredi 8 février 2012

Rien à me mettre

Ca vous est déjà arrivé le syndrôme du "j'ai rien à me mettre"?
Moi, souvent.

Surtout dans des moments cruciaux :
- rdv professionnel
- 1er rdv galant (ou le coeur bat la chamade, et où l'on voudrait que la tenue soit simple, mais sophistiquée, mais pas trop quand même..!)
- sortie au resto au dernier moment... etc...

Bref, dans ces moments-là, ma chambre et moi on ressemble à peu près à...


Sauf qu'il y a bien plus de fringues partout. Mais la pose "je m'arrache les cheveux" est très réaliste.

J'ai longtemps cru que l'accumulation serait une forme de solution. C'est vrai, finalement, avec tant de vêtements il y a forcement quelque chose de mettable dedans.

En théorie, oui.

En pratique, non.

- La parfaite robe noire est absente (enfin, il y en a bien 3, mais : la 1ère est trop courte, la seconde trop longue, la 3ème trop réveillon)
- J'ai bien entendu 25 tops, qui sont au choix trop courts / longs / usés
- Je me souviens vaguement d'un pull parfait, mais impossible de le trouver dans... ce tas (oui, pas d'autre mot).
C'est suite à ce genre de prise de tête (et après une session de conseil en image) que j'ai vidé mes placards, et fait un grand tri. En essayant tout, en donnant, vendant et gardant peut-être un tiers de ce que j'avais.

Passé le 1er choc (j'ai vraiment l'impression de rien avoir à me mettre parce que... ma penderie est vide), je me suis sentie plus légère et surtout j'ai pu lister ce qui manquait vraiment en terme de basique : un pantalon noir, un pull gris... le genre d'achats pas trop palpitant certes, mais vraiment efficace.

J'ai aussi beaucoup lu à cette période, que ce soit sur le relooking, sur le "style", sur les couleurs... Et j'ai découvert un truc bête comme chou qui m'a simplifié la vie.

Le concept de capsule.

Oui, vous avez bien lu. L'idée, c'est qu'un vêtement seul, c'est bien. Mais un vêtement + 4 autres et quelques accessoires où tout va avec tout c'est nettement mieux. Car le nombre de possibilités est vraiment décuplé si l'on compare à ce magnifique top qui ne va avec rien de ce que j'ai déjà.

Pour faire simple, tentez de regrouper vos fringues en mini-famille. Un peu comme si vous partiez en voyage, et étiez obligé d'avoir un petit bagage minimaliste. Chaque capsule est autonome, mais elle peut aller voir sa copine et s'y mélanger.

Alors, combien de "capsules" dans votre garde-robe?

6 commentaires:

  1. tu traduis parfaitement ce que je ressens également...
    post exquis <3

    RépondreSupprimer
  2. On y arrivera, à cette penderie parfaite ;)

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi on a les mêmes idées ! : http://apollineplanque.over-blog.com/article-croquis-d-expression-rapide-98947375.html

    RépondreSupprimer
  4. Ah, les femmes, on se ressemble pas mal quand même =)

    RépondreSupprimer
  5. Très bon article! Je crois que je fonctionne à peu près sur le même principe.
    J'évite dorénavant de craquer sur des vêtements "trop mignons" mais qui en définitive ne vont avec rien de ce que j'ai déjà, et être plus réaliste dans mes achats (pas besoin de 10 robes de cocktail super jolies alors que je sors peu dans ce type d'événements), ça m'a énormément aidé à réduire mon temps d'habillage et de prise de tête.

    RépondreSupprimer
  6. Je recherche le même but : moins me prendre la tête le matin! Mais sans non ne ressembler à rien. Et le concept de capsule m'aide énormément!

    RépondreSupprimer