dimanche 22 janvier 2012

Colorimétrie

Colorimétrie. Ca sonne comme un mot barbare, et pourtant... derrière ces quelques syllabes se cachent une des plus grandes (oui oui, je n'exagère pas) découvertes de ma vie (notons que je n'ai peut-être pas une vie follement palpitante ce qui explique pourquoi je suis dithyrambique ce soir!).

Un jour, une amie à la franchise légendaire, me sort un matin : "dis donc, mais depuis combien de nuits t'as pas dormi?". Effectivement, j'aurais pu avoir une vraie vie de party girl, mais ce n'était pas d'un lendemain de cuite dont je souffrais ce matin-là. C'était pire : je souffrais d'une palite aïgue (oui, une palite, quand on est pas pâle quoi). Pourtant je portais ce petit pull rose pâle à poil angora que j'aimais follement, car son col bénitier généreux faisait croire au mâle lambda qu'il se cachait des choses intéressantes dessous. Je n'avais pas compris que ce pull était tout simplement d'une couleur qui ne flattait pas mon teint, faisant apparaître des cernes là ou il n'y en avait pas.


La colorimétrie c'est donc ca : l'art de connaître les couleurs qui nous mettent en valeur. Parce que oui, le vert pomme ne va pas à tout le monde (d'ailleurs, sérieusement, cette couleur va-t-elle vraiment à quelqu'un? passons).

Plusieurs "écoles" pratiquent la colorimétrie. Une des plus connues est la théorie des 4 saisons. C'est celle que j'ai choisi d'illustrer.
4 petites nanas au feutre et aquarelle.


Printemps : des couleurs chaudes, plutôt vives.




 Eté : des couleurs froides, pastels, qui se fondent entre elles.


 

Automne : des couleurs chaudes mais plus nuancées que celle du printemps, qui rappellent la terre.



 Hiver : des couleurs froides, fortes, saturées et qui tranchent les unes par rapport aux autres.

Si vous voulez en savoir plus, il y a des tas de bouquins sur le sujet. Pour les bordelaises et girondines, il y a aussi plusieurs agences de conseil en image vraiment vraiment bien. (je citerais Nathalie Vidal Lamuela qui a fondé l'atelier de Soi).

Note pseudo technique : en vrai, même si l'aquarelle donne des teintes douces, mes dessins sont plus contrastés. Je déplore ce scanner alias mangeur de couleurs!

3 commentaires:

  1. Bonjour, j'ai eu recours à ce procédé et c'est vraiment super. J'ai appris plein de choses grâce à l'agence K'arisma que je vous conseille vivement. La conseillère a été à l'écoute et m'a appris pleins de choses, sur moi et sur mes couleurs "bonnes mines". Bisous

    RépondreSupprimer
  2. J'ai également fait faire une colorimétrie pour moi et c'est vrai que c'est très utile. Sinon, est-ce que je peux me permettre une remarque ? Ton écriture est si parfaite qu'une petite faute qui revient assez souvent gâche un peu la lecture: le mot "ça" s'écrit sans accent grave. Il ne prend l'accent que dans l'expression "çà et là". Sinon, bravo pour le blog, je suis en train de me mettre au minimalisme et tes billets m'intéressent beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. Tartangirl : merci de m'avoir expliqué la règle pour le "çà" ou "ça"! J'ai fait tellement souvent cette faute sans savoir la règle qui se cachait dessous! Merci, je vais y prendre garde :)

    RépondreSupprimer